******aa*******
Observatoire Tournesol


Observatoire de la miellée de tournesol 

240 colonies étudiées chaque année

 
Consultez l'évolution de la production de cette miellée sur les 5 dernières années ICI


Ce dispositif mobilise les équipes de l'INRA BioSp et de l'ADANA

- Évaluation de l'infestation varroa en début de la miellée de tournesol.



En 2019, l'observatoire tournesol fait peau neuve !

En janvier 2019, Apiculteurs, techniciens et chercheurs étaient réunis lors d'une journée d’échange pour déterminer ensemble les suites à donner à l'observatoire tournesol. C'est avec l'émergence d'un protocole audacieux, proposé par les apiculteurs eux même que nous avons clôturé la journée !

Pour expliquer les baisses de production de ces 10 dernières années, il faut sûrement s’intéresser à l'impact de l'environnement (variété, assolement, climat) et à la conduite des ruchers (préparations des colonies, itinéraire technique). C'est toute la difficulté de savoir quels facteurs expliquent le mieux ces baisses de production. 

Il fallait donc un protocole qui permette de répondre à la question: "Quelle est la part de l'influence de l'environnement et de la conduite du rucher pour expliquer les performances de production sur la miellée de tournesol".

Concrètement sur le terrain:

Les 6 apiculteurs partenaires du projet sont associés en binôme (3 binômes). Chaque binôme choisit en concertation deux emplacements sur lesquels ils apporteront chacun un rucher de 20 colonies (soit 40 colonies par emplacement). 

En début de miellée, l'équipe technique installe le dispositif de l'observatoire sur chacun des ruchers. Les mesures suivantes sont faites en amont de la miellée et en fin de miellée. 
-Dynamique de la colonie
-Pesées des éléments de la ruche
-Infestation varroa

Ce dispositif nous permettra d'explorer si les ruchers d'apiculteurs se comportent de la même manière sur un emplacement donné et/ou si la conduite du rucher impacte fortement les performances de production. Des stratégies dans la préparation des ruchers pourraient être une première réponse à apporter aux apiculteurs bien que la partie "effet de l'environnement" ne soit pas maîtrisable. 

A l'heure actuelle, l'observatoire est mené sur les fonds propres de l'association et avec le soutient financier de l'INRA BioSP

Les ruchers étudiés sont équipés de balances Optibee afin de pouvoir suivre le gain de poids des colonies en temps réel.


                       Cartographie illustrant l'emplacement des ruchers de l'observatoire   2019